Buddléia ! – 2013

BUDDLEIA ! – Jardin EcoBox – Paris- 2013

 

BUDDLEIA ! (cri de guerre)

proposition #2 du collectif OPAAO, OnePlaceAfterAnotherOne
dans le jardin partagé ECObox
Impasse de la Chapelle, Paris 75018, Google Map, Métro Marx Dormoy ou La Chapelle
samedi 28 septembre à 16h

MELANIE BLAISON http://www.melanieblaison.com/
VINCENT BONNEFILLE http://demain-comme-jamais.toile-libre.org/
MARC YUCHIEH CHAN http://www.marcujchan.com/
MATHILDE CHÉNIN http://mathilde.chenin.free.fr/
ESMERALDA DA COSTA
FLORIANE CARLIER https://florianecarlier.wordpress.com/
FRANCE GAYRAUD
NICOLAS GIMBERT http://nicolasgimbert.fr/
HUGO KOSTRZEWA http://www.hugoko.com/
SHAKE http://shakeorangebud.net/
BLEUÈNE MADELAINE http://www.rougeaniline.wordpress.com/
CHARLES MOUNIOS
ADELINE PARROT www.adelineparrot.com
ANNA PRINCIPAUD http://les-transparents.tumblr.com/
THOMAS SINDICAS
CLIO SIMON http://cliosimo8.wix.com/cliosimon
DEXI TIAN http://dexitian.net/
GEOFFROY TOBÉ http://www.geoffroytobe.com/
ANNA-LENA TSUTSUI http://www.annalenatsutsui.net/
JIYEUN YANG http://yangjiyeun.tumblr.com/
LE ZHENG

Programme de performance et projection
18h15  Bleuène Madelaine
19h00  Mathilde Chénin
19h30  Marc Yuchieh Chan
19h50  Hugo Jostrzewa + Christophe Atabekian
20h15  Clio Simon
20h20  Floriane Carlier
21h00  Vincent Bonnef + Nicolas Gimbert + Charles Mounios

BUDDLEIA ! (cri de guerre)

Les jardins partagés accompagnent les pratiques contemporaines de transformation de l’espace urbain. Tels des tags légumiers arrachés au bitume, ils s’immiscent entre deux voies ferrées, prennent parfois racine sur ce qui fut un parking, investissent une platebande abandonnée, s’essaiment le long d’un boulevard. Aux dires de celles et ceux qui les fréquentent ou n’y font que passer, ils offrent, face au flux incessant de la cité interconnectée, un moment de respiration, une possibilité de ralentir le pas, celle d’expérimenter d’autres temporalités ou de retrouver des gestes qui semblaient disparus.

Mais que l’on ne s’y méprenne pas, aucune nostalgie n’anime ces lieux, qui ne sauraient être d’ailleurs que de simples parenthèses au sein de l’urbanité moderne. Ces espaces sont au contraire au travail. Et c’est bien au cœur du partagé qu’ils proposent, que se construisent et s’essaient aujourd’hui de nouvelles articulations entre individu et collectif, que se pose la question de comment continuer à travailler et vivre ensemble, et que s’envisagent, non pas en théorie, mais bien en pratique, de possibles stratagèmes et autant d’arts de vivre et de faire au quotidien.

Au bout des ruelles, ouvrant les impasses, les collectifs persistent. Et à l’image des Buddleia davidii, ces “arbres aux papillons” un jour venus d’ailleurs et qui envahissent aujourd’hui les friches, ils s’infiltrent et s’enracinent là, en se riant du goudron.

Pour sa deuxième proposition in situ, le collectif OPAAO invite 21 artistes a investir le jardin Ecobox le temps d’une après-midi pour une exposition partagée. Installations, performances et projections rythmeront ce temps passé au jardin.

ECObox           http://jardinons-ensemble.org/spip.php?article211

Créé en 2001, à l’initiative du collectif AAA (Ateliers d’Architecture Autogérée), le jardin ECObox a parcouru le quartier de la Chapelle avant de poser ses pots de fleurs, ses palettes et s’enraciner à une dalle de béton, le long de la voie de chemins de fer menant à la Gare du Nord.

En effet, après la halle Pajol, puis une année sans jardin, c’est au printemps 2009, au dessus d’un parking, que l’association Ecobox (constituée en 2005) a déployé ses palettes et aménagé son jardin de récup.

Ce jardin étonne, émerveille par ses couleurs, l’investissement de l’espace qui y est réalisé : on y jardine dans des bacs, sur des palettes, mais aussi dans des théières, des chaussures, de nombreux contenants récupérés ici et là ! On y transforme des tuyaux métalliques en tour à fraisiers, on y aménage de nombreux espaces conviviaux, une scène y accueille de nombreux concerts et quelques poules et abeilles y ont élu domiciles !

Enfin, le jardin est lieu de distribution pour l’amap “Les Paniers Pajol”, accueille les ateliers d’écologie pratiques initiés par Mishelu et contribue à l’organisation d’évènements en lien avec les villes et les quartiers en transition.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s